Guide d’achat pour bien choisir son radiateur électrique

Les radiateurs électriques, il en existe plusieurs types inégaux au niveau de l’efficacité et de la consommation électrique. Le chauffage électrique est assez populaire en raison de sa facilité d’installation et d’entretien. Encore faut-il savoir le choisir à l’aide de quelques conseils utiles.

Fonctionnement d’un radiateur électrique

Un radiateur délivre de la chaleur grâce à une résistance électrique située en son sein. Cette résistance chauffée lorsqu’elle reçoit de l’électricité fournit de la chaleur directement ou bien en chauffant un fluide caloporteur comme de l’eau ou de l’huile. La résistance peut aussi répandre la chaleur par rayonnement (rayons infrarouges). Les radiateurs électriques ont connu de sérieuses améliorations ces derniers temps surtout au niveau de leurs performances.

Quel type de radiateur ?

Les radiateurs peuvent utiliser différentes technologies et différents modes de transmission de la chaleur. Ces éléments impactent le prix et surtout le rendement des radiateurs. Vous gagnerez à placer différents types de radiateurs dans une même habitation. Chacun d’eux a ses propres avantages et inconvénients et va mieux à certaines pièces qu’à d’autres.

Le radiateur à inertie

Ce type de radiateur va transmettre la chaleur par le biais d’un fluide caloporteur ou bien du matériau qui entre dans sa constitution et puis la restituer de façon régulière et homogène. Même si son prix est un peu élevé (cela dépend de plusieurs autres paramètres) et qu’il faut quelque peu patienter avant de ressentir sa chaleur, son fonctionnement particulier donne lieu à un certain confort et à une faible consommation électrique. Du fait de sa diffusion efficace de la chaleur, le radiateur à inertie peut être utilisé dans des pièces de grandes dimensions ou même servir de chauffage central. Le radiateur à inertie comporte à son tour deux types :

L’inertie à fluide caloporteur

C’est un fluide caloporteur chauffé par la résistance électrique qui transmet la chaleur. Il permet de maintenir la qualité de l’air et est conseillé pour les chambres d’enfants, le séjour et le bureau. Ce type de radiateurs répartit très bien la chaleur mais des problèmes de fuite peuvent apparaître avec. Hormis les problèmes de fuite, son bilan est plus élevé que pour les radiateurs à inertie sèche.

L’inertie sèche

Dans ce cas, c’est le cœur de chauffe fait en céramique ou en fonte qui une fois chauffé diffuse lentement la chaleur. Il a pratiquement les mêmes utilisations que le radiateur à inertie utilisant un fluide caloporteur.

Les radiateurs à chaleur douce

Ce type de radiateurs est à mi-chemin entre les radiateurs à inertie et les radiateurs à rayonnement. De ce fait, il allie les avantages de ces deux types de radiateurs et diffuse la chaleur de façon durable. Il est parfois aussi considéré comme une évolution du panneau rayonnant. Ce dernier émet parfois une chaleur un peu trop forte et c’est justement le problème que tente de résoudre le radiateur à chaleur douce. Pour ce faire, il parvient à maintenir son corps de chauffe à une température moins élevée.

Les radiateurs à accumulation

Par le biais des matériaux réfractaires qui les constituent (matériaux connus pour une résistance accrue à la chaleur), les radiateurs à accumulation stockent la chaleur durant la nuit pour ensuite la restituer soit par convection naturelle soit par convection forcée (utilisation d’un ventilateur qui va mieux répandre la chaleur). Il est ainsi possible de faire d’importantes économies d’énergie car ce radiateur va accumuler la chaleur quand les tarifs d’électricité sont plus bas puis la restituer durant la journée. Son coût important peut être rentabilisé par les économies d’énergie réalisées. Ce type de radiateur peut nécessiter une alimentation spéciale et donc un abonnement électrique spécial.

Le radiateur électrique à rayonnement

Ce type de radiateur ne chauffe pas les pièces à proprement parler mais plutôt les corps et objets qui se trouvent dans son environnement en diffusant des rayons infrarouges. Les objets transmettent par la suite la chaleur au reste de la pièce. Il en résulte une chaleur agréable proche de celle émise par les rayons du soleil. Il n’est toutefois pas recommandé pour des pièces dont la superficie est supérieure à 20 m². Son prix est globalement raisonnable mais en contrepartie sa consommation électrique est importante. La diffusion de la chaleur se fait rapidement après son allumage et son apparence est plutôt plaisante et peut aller à différentes décorations. Il est conseillé pour la cuisine, le bureau ainsi que les chambres à coucher.

Le convecteur électrique

Dans un convecteur électrique, la résistance électrique chauffe l’air contenu dans la pièce. C’est l’un des premiers chauffages électriques à être apparus et a pour principal avantage un prix relativement bas. Sa consommation électrique est tout de même assez élevée et son efficacité très relative. C’est pour cela que le convecteur est le plus souvent utilisé comme chauffage d’appoint. On aura tendance à préférer le convecteur électrique pour des pièces de petites dimensions et jouissant d’une bonne isolation.

La puissance du radiateur électrique

La puissance de votre radiateur électrique est proportionnelle aux dimensions des pièces à chauffer. La qualité de l’isolation de votre habitation ainsi que la région dans laquelle vous habitez entrent aussi en ligne de compte. En cas de doute, faites appel à un professionnel qui vous fera un bilan thermique personnalisé. La puissance est d’une grande importance car celle d’elle que dépend le confort ressenti dans votre habitation. Quelques valeurs de référence peuvent vous aider. Sachez qu’une puissance de 1000 watts convient à une pièce de 15 m² pour une habitation située dans un climat doux. Pour une pièce spacieuse, il est recommandé d’utiliser plusieurs radiateurs de puissances modérées plutôt que d’utiliser un seul radiateur puissant.

Le design du radiateur électrique

Le design prend de plus en plus d’importance dans le choix du radiateur. Ainsi, le blanc immaculé laisse de plus en plus place à plus de couleur pour habiller son intérieur. Si vous avez une petite pièce à chauffer, pensez à utiliser un radiateur vertical qui va donner plus d’originalité à votre pièce et optimiser l’espace. Les chauffages électriques innovent aussi de plus en plus de par leur forme.

Quelles aides financières pour un chauffage électrique ?

Un chauffage électrique même performant ne donne pas droit à des aides financières de l’état contrairement à certains autres types de chauffage. Par contre, l’installation d’un système de programmation peut donner droit à ces aides. Il convient de se renseigner auprès de votre mairie pour savoir s’il existe des aides supplémentaires dans votre région.